Andréa Ravo Mattoni

Andrea Mattoni, artiste italien né en 1981 à Varese (Italie), est issu d’une famille d’artistes. Immergé dans le monde de l’art, il dessine depuis son plus jeune âge. En 1995, il commence son aventure de writer avec son alias RAVO et ses graffitis apparaissent sur les trains. Quelques années plus tard, passionné par la peinture, il suit des cours à l’Académie des Beaux-Arts de Milan (Italie) et s’intéresse à la recherche de l’huile et de l’acrylique sur toile, abandonnant partiellement l’utilisation de la bombe. En 2003, il fonde avec deux amis l’espace « The Bag Artfactory », dans le quartier Bovisa à Milan. En 2017, Ravo reproduit une œuvre célèbre du Caravage sur la façade du centre hospitalier Gemelli de Rome. Récemment, dans le cadre des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, il réalise 5 grandes toiles au château d'Amboise. Il collabore également avec le musée du Louvre. En avril 2016 émerge donc le projet « Récupération du classicisme dans le contemporain » qui créé un point de rencontre entre art classique et art contemporain, un dialogue entre passé et présent.

"Dream" est la clé qui active l'intelligence artificielle qui génère les images que Ravo peint.

Ce sont les rêves d'une machine qui a la capacité de créer une infinité d'images simplement à partir d'une phrase. Elle utilise les mots comme coordonnées pour tirer de ses archives et recombiner les éléments nécessaires, produisant ainsi une image, puis une autre, puis une autre et une autre. Nous pouvons maintenant parcourir de nombreux paysages peints par Vermeer, par exemple, ou plutôt : dans le style de Vermeer, mais produits par la machine à partir de sa base de données de paysages et de peintures de l'artiste néerlandais. Parmi tous les résultats, il reste à Ravo à choisir les plus fascinants, les plus intéressants ou les plus mystérieux afin de les retraduire en peinture, ajoutant un autre nom à la liste des auteurs de ces images.

Jesus

Le Passe-muraille

Il Bacio Francesco Hayez

La mort de Leonard de Vinci

Caravaggio San Girolamo

echo of Leonardo

Ulpiano Checa La ningfa Egeria dictando a Numa